Gyropode, segway, Trottinette ou E-skateboard, les nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) se multiplient tout comme, naturellement, les risques qui leur sont associés. Quelle est la réglementation pour ses véhicules et comment doivent-ils être assurés ?

Regroupés sous le terme de « nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) », ces nouveaux moyens de transport se divisent en plusieurs types :

  • Le Segway est en réalité un gyroscope, le nom de Segway étant celui d’un constructeur. Il est le plus connu des NVEI en étant l’un des premiers à être apparu. Il est constitué d’une plateforme, d’un manche et d’un guidon reposant sur deux roues disposées horizontalement ;
  • Souvent nommé hoverboard, le mini-gyropode est lui aussi équipé de deux roues, mais ne dispose ni d’un manche ni d’un guidon. L’hoverboard se dirige en déportant son poids, ce qui demande un minimum d’entraînement ;
  • Comme son nom l’indique, le monowheel ne dispose que d’une roue, les pieds se posant de chaque côté de celle-ci. Ce type de NVEI demande également un sérieux entrainement et une parfaite maîtrise de son équilibre.
  • Comment assurer son NVEI ?
  • E-Skateboard, Trottinette ou Gyropode circulant sur les trottoirs, ils ne sont pas sans danger pour leur utilisateur ou les tiers sur sa route. Pour un NVEI ne dépassant pas les 6 km/h, la responsabilité civile incluse dans l’assurance multirisque habitation peut se révéler suffisante, sauf si les NVEI font l’objet d’une exclusion de garantie spécifique.Dans tous les cas, informez-vous auprès de votre assureur pour savoir si vous êtes couvert. Si votre gyropode ou autre NVEI dépasse la vitesse de 6 km/h, vous devez alors souscrire un contrat d’assurance spécifique proche de celui d’une moto.La législation actuelle n’impose aucun équipement, pas même le casque. Comme pour la pratique du vélo, il reste toutefois fortement recommandé. Les risques de chute étant une réalité, que ce soit pour l’utilisateur débutant ou expérimenté, les genouillères et les coudières peuvent aussi être très utiles.Aussi essentielles sont des garanties d’assurance complémentaire couvrant les dommages subis par le conducteur d’un NVEI. En supplément d’une garantie individuelle, celle d’assistance juridique est recommandée en cas de collision avec une voiture ou un piéton.